Textes et citations

" Méditer ... c’est s’arrêter et être présent, rien de plus." Jon Kabat-Zinn

" L'immobile révèle l'invisible ; comme le silence révèle l'essentiel. Prenons soin d'accueillir le monde avant de prétendre le penser."..Christophe André

" Pour dépasser une souffrance ou un inconfort, il faut d'abord avoir admis qu'ils existent en nous. On ne peut quitter un endroit où l'on n'a jamais accepté d'arriver, et on ne peut se libérer d'une souffrance qu'on n'a jamais accepté de reconnaître." Christophe André

"Donnez moi la sérénité d'accepter ce que je ne peux changer, 
le courage de changer les choses que je peux changer 
et la sagesse d'en connaître la différence" 
Reinhold Niebuhr

"Le silence, c’est quelquefois se taire, c’est tours écouter ». Madeleine Delbrêl

"Nous sommes ce que nous répétons sans cesse. L’excellence n’est donc pas un acte mais une habitude". Aristote

"L’émerveillement, c’est le moment privilégié où nous sommes soudain guéris pour un instant de nous-mêmes".Maurice Zundel

"L’étonnement, l’émerveillement, la gratitude, le sens de la louange et la bénédiction ne peuvent advenir que si l’individu ne se met pas à la première place, s’il n’occupe pas tout le paysage. Ils désignent ainsi toutes les floraisons qui jaillissent des infimes et innombrables morts à soi-même." Jacqueline Kelen

"Etre capable de trouver sa joie dans la joie de l’autre, voilà le secret du bonheur". Georges Bernanos

"C’est notre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus. En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d’en faire autant". Nelson Mandela

"J’éprouvais le bonheur d’exister. La joie simple d’être au milieu d’un monde si beau. N’être pas grand chose et beaucoup à la fois : une fenêtre ouverte sur l’univers qui me dépasse, le cadre dans lequel l’espace devient un tableau, une goutte dans l’océan, une goutte lucide qui se rend compte qu’elle existe et que, par elle, l’océan existe. Minuscule et grande. Intense et misérable.". Eric-Emmanuel Schmitt

Se désarmer

« Il faut mener la guerre la plus dure

la guerre contre soi-même.

Il faut arriver à se désarmer.

J’ai mené cette guerre pendant des années,

elle a été difficile.

Mais maintenant, je suis désarmé… et heureux.

Je n’ai plus peur de rien, car l’amour chasse la peur.

 

Voilà pourquoi je n’ai plus peur.

Quand on n’a plus rien, on n’a plus peur.

Quand on se désarme comme cela on n’a plus peur… on a confiance.

Confiance en celui qui fait et veut toute choses nouvelles.

 

Quand on se désarme comme cela,

on découvre à quel point on est aimé

et à quel pont cet amour nous rend forts

pour ce temps toujours renouvelé qu’est la vie ».

 

Patriarche Athénagoras

 

Je suis désarmé de la volonté d’avoir raison à tout prix,

de me justifier à tout prix jusqu’à disqualifier les autres.

Je ne suis plus sur mes gardes, jalousement crispé sur mes richesses.

Je ne cherche plus à imposer mes idées, mes projets.

J’accueille et je partage.

Si l’on m’en présente de meilleurs, ou plutôt non pas meilleurs,

mais bons, j’accepte sans regrets. J’ai renoncé au comparatif.

Ce qui est bon, vrai, réel, est toujours pour moi le meilleur.

Citations de Saints sur l'instant présent

Maximilien Kolbe, franciscain polonais, le grand apôtre de Marie Immaculée, nous dit :
" Le présent seul est entre nos mains, ce qui est important c'est de penser que nous devons nous sanctifier maintenant et non pas demain parce que nous ne savons pas si nous aurons un lendemain ".

Jean Berchmans, au 17 ème siècle, jeune jésuite décédé à 22 ans, répond à son père qui lui demande "comment parvenir à vivre comme des saints ?" : " Il faut ne vivre que pour la journée et l'heure présente. C'est chaque instant que nous devrions chercher à faire monter vers Dieu. "

Elisabeth de la Trinité écrit : "Que la vie est quelque chose de sérieux ! Chaque minute nous est donnée pour nous enraciner plus en Dieu ! "

Charles de Foucauld affirme simplement : " Une seule chose est nécessaire, faire à tout instant ce qui plaît à Jésus ".

Jeanne Beretta Molla, mère de famille, médecin, canonisée par Jean Paul II, note alors qu'elle n'est encore qu'étudiante :
" Le passé confions-le à la miséricorde de Dieu, le futur à la divine Providence. Notre tâche est de vivre saintement le moment présent ".

Chiara Lubich, laïque italienne décédée à la mi-mars 2008 à l’âge de 88 ans, fondatrice des Foccolari, nous livre ses réflexions sur la sainteté :
" Comment faire pour être saint ? Il suffit de se plonger dans le moment présent en s'appliquant à accomplir, pendant cet instant la volonté de Celui qui a dit : " Je suis le chemin ". L'instant passé n'est plus. L'instant à venir ne sera peut-être jamais en notre pouvoir.
Par contre nous pouvons aimer Dieu dans le moment présent qui nous est donné …Il ne nous reste qu'à construire notre sainteté, instant après instant, dans une réponse de tout notre être, à l'amour que Dieu nous porte …"

       Le décalogue de la sérénité. Saint Jean XXIII

1 – Rien qu’aujourd’hui, j’essaierai de vivre, exclusivement la journée sans tenter de résoudre le problème de toute ma vie. 

2. Rien qu'aujourd'hui, je porterai mon plus grand soin à mon apparence courtoise et à mes manières. Je ne critiquerai personne et ne prétendrai redresser ou discipliner personne si ce n'est moi-même.

3. Je serai heureux, rien qu'aujourd'hui, dans la certitude d'avoir été créé pour le bonheur,non seulement dans l'autre monde mais également dans celui-ci

4. Rien qu'aujourd'hui, Je m'adapterai aux circonstances, sans prétendre que celles-ci se plient à tous mes désirs.

5. Rien qu'aujourd'hui, je consacrerai dix minutes à la bonne lecture en me souvenant que comme la nourriture est nécessaire au corps, la bonne lecture est nécessaire à la vie de l'âme.

6. Rien qu'aujourd'hui, je ferai une bonne action et n'en parlerai à personne.

7. Rien qu'aujourd'hui, je ferai au moins une chose que je n'ai pas envie de faire; et si j'étais offensé, j'essaierai que personne ne le sache.

8. Rien qu'aujourd'hui, j'établirai un programme détaillé de ma journée Je ne m'en acquitterai peut-être pas entièrement, mais je le rédigerai et me garderai de deux calamités : la hâte et l'indécision.

9. Rien qu'aujourd'hui, je croirai fermement, - même si les circonstances prouvent le contraire -que la bonne providence de Dieu s'occupe de moi comme si rien d'autre n'existait au monde

10. Rien qu'aujourd'hui, je ne craindrai pas. Et tout spécialement, je n'aurai pas peur d'apprécier ce qui est beau et de croire en la bonté.

Je suis en mesure de le faire bien pendant douze heures, ce qui ne saurait pas me décourager, comme si je pensais que je dois le faire toute ma vie durant.

Saint Jean XXIII